Village de Juke au Solukkhumbu

Poème écrit et chanté par les villageois, reconnaissants, lors de notre dernière venue en Oct 2016, en présence de tous les villageois, du plus jeune bébé au plus vieil habitant :
« Bienvenue, bienvenue à tous, à nous d’ici, à vous d’ailleurs,
A tous, frères et sœurs, invités d’honneur.
L’obscurité régnait, vous nous avez donné la lumière.
Des plus jeunes aux plus anciens, la vie est devenue plus simple.
Il y a la lumière. Et nous la ferons encore plus lumineuse.
Nous construirons un paradis sur la terre de nos ancêtres.
Là où nous sommes nés.
Vous nous avez aidés, et nous espérons que vous resterez près de nous.
Tous ensemble à JUKE nous sommes unis pour toujours vous accueillir !
Le tronc du PIKEY était dans l’ombre, notre village aussi.
Comme les étoiles étincelantes accrochées au ciel,
Notre village brille à présent ! »

Les actions

Depuis 2014, notre activité se tourne tout particulièrement vers un village de montagne, isolé du Népal: JUKE situé dans la région du SOLUKKHUMBU-EVEREST. 27 familles vivent là en autarcie. Seuls les travaux des champs effectués à la main par tous les membres de la famille permettent de subvenir en partie aux besoins: récolte de pommes de terre, d’un peu de maïs et de blé. Il n’y a pas d’élevage ni de récoltes de fruits.

L’habitat est pauvre, le climat froid, la vie est dure. Cependant cette ethnie les TAMANG   veut rester au village et y vivre. Ils savent les dangers d’aller vivre à la ville, sans emploi, sans avenir. Ils ne souhaitent plus que les hommes s’exilent au QATAR, en Malaisie, pour travailler dans des conditions quasi-inhumaines.

Notre action

A la demande des villageois nous avons aidé en 2014 à l’installation de la lumière dans chaque maison: 1 ampoule par maison, en 2015 suite aux tremblements de terre à la reconstruction des maisons puis en 2016 à l’installation de l’eau potable. Tous ces travaux ont été réalisés par l’ensemble des villageois: enfants femmes et hommes. Le résultat est impressionnant. Il est la preuve de leur courage et de leur volonté de permettre à leurs enfants de vivre dans de meilleures conditions et de les protéger pour leur santé et leur éducation.

2014

Installation de l’électricité au village de Juke

Mise en place d’une turbine et pose de poteaux pour alimenter en éléctricité le village jusqu’à présent sans lumière. Novembre 2014, 2 représentants d’Expressions-Partage et une de l’association Liens participent à l’inauguration de l’électrification du village de Juke ( Népal).
La lumière est en service depuis le mois de juillet dans les 29 maisons du village.Les villageois sont pleinement satisfaits de cette réalisation à laquelle ils ont amplement participé en travaillant sur la réalisation de ce projet pendant plus d’un mois.


2015

Post tremblement de terre

Les habitants de JUKE souhaitent l’installation d’un réseau pour capter l’eau potable et la distribuer dans le village, pour améliorer les conditions d’hygiène et de santé.

2015: Aide suite aux tremblements de terre de 2015 et aide à la reconstruction des maisons
L’actualité au NÉPAL, c’est le terrible tremblement de terre qui a détruit une très grande partie du pays en faisant plus de 7 000 morts, nous nous associons au programme de reconstruction du village de JUKE.


2016

Eau potable

Si notre ami  Pemba TAMANG est à l’origine de notre coup de main et coup de cœur pour  le village de JUKE et de la première action d’EXPRESSIONS PARTAGE (installation de l’électricité), il est évident que les villageois sont porteurs des projets pour l’amélioration de leurs conditions de vie et conscients des effets positifs pour l’hygiène et la santé.
Conformément à leur engagement et malgré les difficultés liées aux travaux importants et difficiles à réaliser dans la montagne par les villageois, le travail de tous a payé : l’eau potable est bien arrivée aux maisons en 2016.
Quant à nous, nous avons versé, comme nous nous y étions engagés les 5000 euros nécessaires à cette réalisation.


2017

La douche collective avec eau chaude

Deux amis (Jeff MALET et Claude TONNEL) se sont rendus sur place en Avril 2017 avec Guy RIVALLAND pour construire la douche collective avec eau chaude souhaitée par les villageois. Ils ont tous deux été épatés par le savoir-faire et l’organisation des habitants de JUKE qui – hommes et femmes – ont participé à cette réalisation.
L’entreprise MICRO-HYDRO WORKSHOP CENTER à SALLERI – 5 SOLUKHUMBU (avec son Responsable Uttar RAÏ) est venue installer les panneaux solaires. En quinze jours, la douche fonctionnait au grand bonheur de tous.


Les projets

2017:
=> Installation d’un lieu pour premiers soins.
=> L’autre réalisation est le projet d’installation de cheminée avec tuyau dans chaque maison.

Face aux graves problèmes de santé liés au froid, aux manques – alimentation peu variée sans protéines animales ni vitamines C, impossibilité d’accès aux soins – et aggravés par la fumée des feux effectués dans les maisons à même le sol sans évacuation qui procurent énormément de fumée et sont cause d’infections pulmonaires avec complications et de sérieux problèmes aux yeux, nous envisageons, encouragés par les villageois à effectuer l’achat de fours cheminées avec tuyaux d’évacuation.
Il n’y aura donc plus de fumée dans les maisons et les graves complications de santé qui en découlent: problèmes pulmonaires graves et problèmes ophtalmologiques.
Au-delà de l’absence de fumée que cette nouvelle cheminée permettra et des effets sur la santé, il y aura possibilité de chauffer de l’eau ce qui sera très appréciable pour l’hygiène de tous et les soins primaires à réaliser en cas de blessures.

Ces deux projets touchent directement à la santé.
Ils sont bien sûr complètement encouragés par les représentants du Gouvernement mais non réalisés, il faut toutefois noter que chaque maison a été équipée de toilettes à la turque.

Comme vous le savez ou l’entendez, l’avenir du NEPAL reste le tourisme.
En ce sens les villageois proposent sous l’impulsion de l’association d’organiser des treks dans leur région, dans un souci de tourisme solidaire.

Le projet pour parvenir à une réelle autonomie est soutenu par le magazine du Petit Futé de printemps 2018 numéro 55.

Le trek que nous vous proposons s’inscrit dans le projet du développement local du village. Il tend à enrayer, dans une modeste mesure, toutes velléités chez les plus jeunes à vouloir malgré tout tenter l’aventure hasardeuse de l’expatriation. À moins d’opter pour l’autre alternative… celle de se transformer en bêtes de somme comme porteur pour des treks en saisons touristiques, et trop souvent pour un salaire de misère.

Par chance, ce village situé au contrebas de l’Everest propose une diversité de paysages et de cultures riches encore peu explorés ; ce que nous vous invitons à découvrir.

La pierre angulaire de ce trek réside en l’accueil chez l’habitant. En même temps que vous découvrirez les cultures Tamang et Sherpa vous partagerez  la vie quotidienne de  populations généreuses et accueillantes et connaîtrez un peu mieux les religions dominantes que sont le Bouddhisme et l’Hindouisme. Mais aussi ce qu’est l’Animisme et la place des Shamans dans ces sociétés.

Une partie des sommes versée est destinée au village lui-même afin qu’il y  soit mené des actions au profit des villageois.

Le personnel népalais qui vous accompagne est rétribué selon un barème établi par le comité de villageois.

En savoir plus: allez sur la page Trek de notre site